Le métier de Freelance, Comment ça marche ?

Le métier de Freelance, Comment ça marche ?

Qu’est-ce que le freelance ?

Le terme « freelance » est un anglicisme qui renvoie au travailleur indépendant, tel que peut être un community manager, ou encore un illustrateur. Le travailleur indépendant se distingue du salarié par le fait qu’il n’existe aucun lien de subordination entre lui et la société cliente. En effet, le principe du travailleur indépendant est de travailler en freelance pour différentes sociétés.

Le travail en freelance a connu beaucoup de succès ces dernières années. Cette nouvelle forme de travail s’adapte en effet à de nombreux secteurs professionnels tels que l’esthétique, la coiffure, l’informatique ou encore les activités artistiques (photographe par exemple).

Quelles sont les motivations pour démarrer en freelance ?

La liberté professionnelle est le principal critère qui motive le freelance à abandonner et  changer de vie. Cette liberté se traduit par la capacité d’organiser son activité professionnelle comme on l’entend. Etant principal et unique décisionnaire de la réalisation de ses missions, l’indépendant choisit le lieu de travail et les horaires, ses clients et les tarifs. Bien entendu, de telles opportunités ne se présentent pas lorsqu’on travail en tant que salarié
Pour travailler plus efficacement, le freelance doit faire le nécessaire pour être le meilleur dans son domaine. Cette motivation n’a rien d’excentrique. La quête permanente d’une progression personnelle et professionnelle est tout simplement la conséquence directe de l’aventure entrepreneuriale. La raison d’être du travailleur indépendant est cette opportunité de connaître le succès par ses propres moyens.
Pour des prestations à meilleure valeur ajoutée Étant à la fois commandant de bord et exécutant, le freelance ne s’ennuie jamais tant les missions diffèrent et les clients changent. Être freelance nécessite du temps et de la qualité de travail afin d’allier organisation et image de marque. De plus, pour optimiser ses compétences et obtenir des missions et des projets supplémentaires, il doit se remettre en question et être en amélioration continue de ses prestations et de sa personne.

Quel statut juridique privilégié ?

Le freelance indépendant doit choisir un statut juridique afin de créer son entreprise pour pouvoir se lancer dans son activité. Une large palette de possibilités s’offre au freelance indépendant : exercer en nom propre, en SUARL ou en société unipersonnelle (SURL). Egalement, il est possible de démarrer en portage salarial.

Le statut juridique retenu par le freelance indépendant a de multiples impacts, notamment en ce qui concerne la responsabilité, la fiscalité et la couverture sociale. Il faut donc bien mesurer les impacts du choix effectué et se faire conseiller si nécessaire.

Assurer sa promotion pour trouver des clients ?

Développez votre présence en ligne : mettez votre compte LinkedIn à jour et créez vos pages professionnelles sur les réseaux sociaux. Si vous faites souvent du networking ou participez à de nombreuses foires et salon ne négligez pas les cartes de visite. C’est un peu old school quand on évolue dans le digital mais néanmoins utile. Enfin, créez votre site web après avoir toutes ces étapes.

 L’Inbound Marketing est la solution qu’il vous faut. Le principe est de s’appuyer sur les besoins de sa cible en termes d’informations et de contenus pour générer des visites et des prospects qualifiés vers un site web. Avoir un blog vous est source de nombreux bénéfices pour votre activité. En publiant des articles de qualité sur votre activité et de votre secteur vous démontrez votre expertise. De plus, vos articles vous serviront à alimenter vos comptes sur les réseaux sociaux, vous permettra d’optimiser le SEO de votre site internet et contribuera à l’augmentation du trafic vers votre site web.

Avantages et inconvénients du travail en freelance

Le statut de freelance revêt de nombreux avantages. En effet, en tant que travailleur indépendant, vous disposez d’une pleine autonomie en ce qui concerne l’organisation de votre travail. De la même façon, vous pouvez librement choisir les missions ainsi que les sociétés pour le compte desquelles vous souhaitez travailler.

En revanche, la rémunération de chaque mission est définie au cas par cas. C’est pourquoi, le revenu du freelance est souvent très instable. Le travail du freelance peut également se révéler fastidieux. En principe, le freelance est la seule personne à devoir gérer tous les aspects que comporte sa mission.

Bon à savoir : Le freelance peut, en accord avec la société cliente, sous-traiter certains aspects de sa mission à un tiers. Cependant, il devra assumer les frais occasionnés par le recours à la sous-traitance.

No Comments

Post A Comment

Call Now Button